Comment faire sa propre huile CBD ?

Il y a de nombreux avantages à fabriquer soi-même son huile de CBD. Probablement que le plus important est qu’il est ainsi possible de connaître exactement la composition de son huile et de savoir quels ingrédients ont été utilisés dans la fabrication.

Plus les composants seront purs et sans engrais chimiques, plus l’huile de CBD sera propre également. Certaines variétés sont plus appropriées que d’autres pour faire de l’huile qui sera riche en CBD. Le choix de la matière première est donc primordial. Ensuite, la méthode que vous utiliserez sera différente de celle utilisée par l’industrie et votre huile sera aussi différente. Par ailleurs, vous aurez un contrôle direct sur tout le processus de fabrication.

Il existe plusieurs manières de procéder : l’extraction à base d’huile, qui est la plus rapide et par conséquent la plus populaire, une méthode propre et sans danger. L’huile de chanvre peut servir, mais aussi l’huile d’olive qui forme une très bonne base. Avec cette méthode, vous n’aurez à craindre aucun produit chimique comme ceux que l’on peut voir dans d’autres méthodes d’extraction. D’un autre côté, les huiles végétales entrant dans l’extraction ont une durée de péremption à respecter et cela signifie qu’il faut limiter les quantités produites à un usage rapide.

Une autre méthode souvent préconisée comme la plus propre et la plus sûre est l’extraction au CO2 super ou sous critique. Elle utilise des températures très basses ou, au contraire, très élevées afin d’obtenir un environnement préservant les cannabinoïdes tout en les isolant. Toutefois, cette méthode n’est pas recommandée aux petits producteurs, car les équipements nécessaires à sa réalisation sont très onéreux et la connaissance technologique pour les mettre en service assez ardue.

L’extraction à base de solvant est souvent la plus utilisée par les petits cannabiculteurs, mais elle est tout de même à proscrire même si elle est facile de réalisation et bon marché à mettre en place. Un gros inconvénient forme l’emploi de solvant qui comporte des risques d’explosion réels. Un autre problème est la difficulté rencontrée pour effacer efficacement toute trace de solvant dans le produit final. Ce dernier ne sera donc pas aussi pur que celui obtenu par les deux autres méthodes mentionnées plus haut.

Une autre méthode facile est celle à base d’alcool de grains qui procurera un produit extrêmement puissant qui conviendra aussi à l’ingestion. Cette méthode ne nécessite pas de matériel coûteux, un saladier en verre ou porcelaine ou céramique, une passoire en acier inoxydable ou un tissu de mousseline, voire même un bas de femme, une casserole pour le bain-marie et quelques ustensiles de cuisine comme une cuillère en bois avec un long manche, une spatule en silicone, un entonnoir et un tube doseur ou une seringue feront l’affaire. Avec 4 litres d’alcool de grains et 30 grammes de têtes sèches ou environ 100 grammes de restes de manucure bien secs et réduits en poudres, vous serez en mesure d’obtenir une bonne huile de CBD.

à Lire également : https://softsecrets.com

Mettez le cannabis en poudre dans le saladier et recouvrez-le généreusement avec l’alcool. Mélangez le tout avec la cuillère en bois pendant quelques minutes. Passez le tout dans la passoire et répétez le processus de filtrage plusieurs fois. Versez le liquide filtré dans la casserole à bain-marie et mettez sur feu vif pour porter à ébullition ce qui permet à l’alcool de s’évaporer. Mélangez bien avec la spatule et raclez les parois pour bien mélanger jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de bulles et que l’alcool soit complètement évaporé. Votre huile sera prête quand elle ne fera plus de bulles et qu’elle aura une consistance pâteuse. Transvasez l’huile dans les récipients où vous la conserverez.

Si il vous faut du cannabis cbd pour réaliser votre huile de cbd suivez ce lien qui présente un comparatif très pertinent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *