Comment entretenir un jacuzzi gonflable ?

Enfin vos rêves sont devenus réalité, vous avez pu acheter le jacuzzi gonflable de vos rêves. Pour l’utiliser de façon optimale, il est essentiel de savoir le chauffer, mais également de l’entretenir. Un spa durable est un spa régulièrement nettoyé. Aussi, certains gestes vitaux sont à observer pour préserver au milieu votre acquisition contre les algues et les proliférations de bactéries.

Filtrer l’eau du jacuzzi gonflable.

Cette opération permet de pallier aux problèmes d’apparition d’algues, de prolifération de bactéries diverses, d’eau verte… En général, la majorité des jacuzzis gonflables sont équipés d’un filtre manuel. Vous devrez ainsi donc le mettre en marche au moment opportun. Le mécanisme est basé sur une cartouche filtrante située à l’intérieur de la pompe. Au passage de l’eau, les saletés sont retenues. L’opération doit suivre une fréquence journalière. Le temps de l’opération peut atteindre plus d’une dizaine d’heures pour une eau dont la température n’atteint pas les 30 °C.

La cartouche utilisée à cette fréquence régulière s’use très rapidement. Cela se remarque tout premièrement par la qualité inchangée de l’eau, bien que filtrée. La première des solutions à envisager est le nettoyage. De simples coups de jet d’eau suffisent à le décrasser, de façon hebdomadaire de préférence. En outre, il est bon de procéder à son changement de façon mensuelle, surtout en utilisation intensive.

A voir : https://www.youtube.com/watch?v=dR6dH7YRYPg&t=1s

Bien recouvrir le jacuzzi

Un couvercle très épais est fourni sur presque tous les modèles de jacuzzi gonflable. Cette dernière permet de garder l’eau à sa température initiale, mais également le protéger contre tout facteur pouvant porter atteinte au pH. Il s‘agit entre autres des feuilles d’arbre et débris divers, de petites bestioles qui loin de se contenter de polluer l’eau sont de véritables crasses susceptibles de boucher la cartouche filtrante.

Traiter l’eau avec des produits spécialisés

Outre les éléments du système, l’eau de votre spa aussi requiert une entretoise particulière.

Le brome : le plus recommandé vu qu’il ne risque pas de laisser d’odeur particulière dans l’eau du jacuzzi. De plus, il est aussi bien recommandé pour la piscine que pour le jacuzzi.

Le chlore : très utilisé, surtout dans le traitement d’une eau de piscine. En revanche, son efficacité sur les spas gonflables est souvent remise en question, sachant qu’il n’est vraiment efficace que sur une eau de température inférieure à 30 °. Or, il est connu que la température idéale pour bien profiter de son jacuzzi est de minimum 33 °C.

Le sodium : il s’agit ici de traiter l’eau de façon automatique par le biais d’un électrolyseur.

Enfin, exactement comme pour le brome, l’oxygène actif permet de traiter l’eau, peu importe sa température.

A lire aussi : Comment peut-on nettoyer son poêle à pétrole ?

Des gestes d’hygiène simples à adopter au quotidien

À l’instar des piscines, il est recommandé de prendre une douche avant de vous servir de votre spa gonflable. De même, devra être évité tout type de maquillage, les produits chimiques pouvant ébranler le pH de l’eau et profiter à la prolifération des algues. La conséquence directe en est que vous aurez à entretenir le jacuzzi plus souvent, ce qui revient à débourser énormément.

https://ton-jacuzzi-gonflable.fr/

Laisser un commentaire