Le Vendredi

Toutes les informations pratiques et billetterie à retrouver ici 

ANIMATION : 9H / CELLIER
P’TIT DÉJ’ DE MOTS 
LES COMÉDIENS DU FESTIVAL / 1H

Au P’tit déj’ de Mots les croissants fusent et les textes croustillent, les mots se tartinent et les lectures sont gourmandes. Tous les matins, accompagné de thé, café et viennoiseries offerts par le Festival, un menu unique et différent élaboré à partir du thème des monstres, sacrés ou non. Un petit déjeuner joyeux, à déguster par les oreilles !
_
Avec : Jeanne Guittet, Jérémie Lebreton, Christophe Moy, et en alternance Max Millet et Alexis Mavropoulo, dirigés par Valérie Furiosi.

CONFÉRENCE : 10H30 / SALLE HAUTE DU PRIEURÉ
DIPLOMATIE
FRÉDÉRIC ENCEL / 1h15

Alliances, volte-face, menaces, rapprochements, la diplomatie est un art à manier avec habileté pour parvenir à ses fins. À partir de quelques mots clefs, Frédéric Encel nous éclaire sur les stratégies des grands de ce monde et nous plonge au cœur des relations internationales.
Une conférence où, dans un gant de velours, les mots peuvent être de fer.
_
Frédéric Encel est Docteur en géopolitique, HDR de l’Université Paris VIII et maître de conférences à Sciences-Po Paris. Il est l’auteur, entre autres, de Mon dictionnaire géopolitique, publié aux Presses universitaires françaises, et de : Petites leçon de Diplomatie publié aux éditions Autrement .
L'avant-goût : Découvrez Frédéric Encel en vidéo.
→ À l'issue de sa conférence, Frédéric Encel signera ses ouvrages à la librairie du Festival.

ANIMATION : 10H30 / BIBLIOTHÈQUE DE LA CHARITÉ
DICTÉE INTERACTIVE / 1H30

Pour se frotter aux mots juste pour le plaisir, et s’amuser sans être noté, rien de mieux qu’une jolie dictée. Pour que les mots se partagent, le texte sera dicté depuis la bibliothèque de La Charité-sur-Loire et retransmis, via des écrans, à la bibliothèque de Prémery et à la médiathèque de Guérigny. Une dictée où vos fautes vous seront pardonnées !

ANIMATION : 12H30 / PLACE DES PÊCHEURS
ROCA TOUJOURS !
VINCENT ROCA / 10mn

Vincent Roca n’a de cesse de jouer avec les mots. Pour notre plus grande joie ! Pour le cinquantenaire de Mai 68, Vincent Roca colle à l’affiche : aujourd'hui, il détricote un mot inspiré par la programmation du Festival. Mot d’ordre du jour : « TRAÎTRISE » !
L''avant-goût : Site officiel de Vincent Roca.


ANIMATION :
14H00 / CELLIER
LE FEUILLETON DU FESTIVAL :
LE POIDS DES SECRETS, LIVRE I : TSUBAKI
AKI SHIMAZAKI / VALÉRIE FURIOSI / CHRISTOPHE MOY / 30mn

Dans une lettre laissée à sa fille après sa mort, Yukiko révèle la vérité sur son existence et le terrible secret de famille qui l’a poussé à commettre l’irréparable…Tout au long de cette 14ème édition, le Festival vous propose d’entendre Tsubaki, premier livre de la pentalogie du Poids des secrets, et de découvrir la sobriété et la puissance de l’écriture de son auteure montréalaise, Aki Shimazaki. Un feuilleton où chaque épisode noue un peu plus le destin d’une famille.
_
Texte : Aki Shimazaki. Lecture : Valérie Furiosi. Musique : Christophe Moy.
Un rappel vous permettra de suivre l’épisode du jour si vous n’étiez pas là au précédent.

PROJECTION : 15H30 / CINÉMA CRYSTAL PALACE
NOUS PRINCESSES DE CLÈVES
RÉGIS SAUDER / 1h09

Dans Nous, princesses de Clèves, un groupe de lycéens des quartiers nord de Marseille s’empare du roman de Mme de La Fayette, La princesse de Clèves, de ses mots, de ses représentations, des questions qu’il pose.
Bien loin du simple documentaire social, le film de Régis Sauder dépasse les clichés sur les problèmes des cités, pour appréhender de manière inédite, et souvent bouleversante, les effets sur les individus de la stigmatisation et de l’isolement propres à ces quartiers.
« Ce n'est pas parce que Régis Sauder les met sur le même plan que la princesse, qu'ils sont si beaux, que leurs rêves semblent si purs, c'est parce qu'il les met en scène comme des héros de tragédie classique. » (Isabelle Regnier, Le Monde)
_
Réalisation : Régis Sauder. Scénario : Régis Sauder, d’après une idée originale d’Anne tesson. Production : Sylvie Randonneix. Production : Nord-Ouest Documentaires. Coproduction : France Ô, C.N.C.
L'avant-goût : découvrez en amont la bande-annonce du film.

CONFÉRENCE : 18H / ÉGLISE SAINT PIERRE
PROMENONS NOUS DANS LES MOTS FRANCOPHONES
JEAN PRUVOST / 1h15

Jean Pruvost connait les mots comme sa poche. Prenant le chemin des dix mots de la semaine de la francophonie, il nous entraîne dans une balade dont le point de départ serait : « Avoir du bagou, être volubile comme les griots, avoir de la jactance comme le titi parisien, le joyeux luron du village ou le rappeur, avoir l’accent de sa région ou de son pays, pouvoir donner de la voix, être truculent, ou encore placoter ou susurrer à l’oreille de sa voisine quelques mots doux, c’est délicieux. Ohé mes compagnons de parole, on va se promener au milieu des mots et de leur histoire pendant que le loup n’y est pas. Mais quel loup au fait ? » (Jean Pruvost)
Une conférence où les mots nous baladent...
_
Jean Pruvost enseigne la lexicologie et la lexicographie à l’Université de Cergy-Pontoise (95), où il dirige le master Sciences du langage et le laboratoire CNRS Lexiques, dictionnaires, informatique. Depuis 1993, il organise La journée des dictionnaires, rendez-vous international de 400 lexicologues et lexicographes. Son dernier ouvrage : Pleins feux sur nos dictionnaires en 2500 citations et 700 auteurs, du XVIe au XXIe siècle (éditions Honoré Champion). Ce «dicolâtre» vit entouré de… 10000 dictionnaires !

SPECTACLE : 18H30 / JARDIN DES BÉNÉDICTINS
LE ROMAN DE M. MOLIÈRE
MIKHAÏL BOULGAKOV / MOLIÈRE / JÉRÉMIE LEBRETON / LES COMÉDIENS DU FESTIVAL / 1h

De Molière, chacun connait certaines pièces, quelques moments de sa vie, sa légendaire mort sur scène. Mais qu’en est-il de l’histoire du jeune Jean-Baptiste, ses débuts désastreux sur les planches, jusqu’aux premiers succès parisiens ? S’inspirant du Roman de Monsieur Molière de Mikhaïl Boulgakov, Jérémie Lebreton met en scène cette jeunesse qu’on découvre tumultueuse, transgressive, obstinée. On y croise la famille de Molière, ses premiers acolytes, les amitiés, les conflits. On y voit une jeunesse qui se bat pour ses rêves, se trompe parfois, et réinvente chaque jour. « J'avais fait serment d'abandonner plutôt la vie que de me résoudre à perdre cette liberté. » (Molière, La Princesse d'Élide). Un spectacle où les mots d’un jeune homme deviendront la langue de Molière.
  • Avant d’arriver au Festival, le roman de M. Molière a traversé, tout le mois de mai, le pays Val de Loire Nivernais. (Voir la page hors les murs)
_
Une libre interprétation du livre
Le roman de Monsieur Molière de Mikhaîl Boulgakov, et d’une farce de Molière Le médecin volant. Mise en scène: Jérémie Lebreton. Musique : Christophe Moy. Construction plateau : Patrick Détroit, Yves Bolnot. Jeu : Valérie Furiosi, Jeanne Guittet, Alexis Mavropoulo, Max Millet, Christophe Moy. Production : Mot et Mots - Le Festival du Mot. Ce projet bénéficie du soutien du fonds européen Leader, du pays Val de Loire Nivernais. Avec le soutien de Chantal et Daniel Bornet, Thérèse et Jean-Pierre Durand, Françoise et Daniel Jouannet.

SPECTACLE : 20H30 / SALLE CAPITULAIRE
FRAGMENTS
MARILYN MONROE / CAROLINE DUCEY / 50mn

Loin de l’image de la blonde platine sex-symbol, Fragments regroupe des textes intimes écrits par Marilyn Monroe. Au fur et à mesure des notes, poèmes, correspondances, extraits de journaux intimes, se dessine le portrait d’une femme fragile, en proie à ses peurs et ses doutes. Une femme en éternelle quête d’amour, jusqu’à la folie. Avec l’interprétation de Caroline Ducey, Fragments devient un voyage dans l’âme de l’actrice, accompagné du pianiste David Lanzmann et du guitariste Fred Sachs. « Caroline Ducey n’essaie pas d’imiter l’idole mythique. Elle révèle une jeune femme sensible et grave. Aucune image attendue. Juste une Marilyn blessée. Le jeu de Caroline Ducey est subtil, sans aucun pathos. Une belle découverte. » (Télérama).
_
D’après le livre de Marilyn Monroe Fragments (Seuil, 2010). Mise en scène : Marie-Sohna Condé, David Lanzmann. Jeu : Caroline Ducey, David Lanzmann (piano), Fred Sachs (guitare). Musique : David Lanzmann. Lumère : Michel Gueldry. Costume : Sk/Atelier. Production : Théâtre la Boussole, Passage production et Anna & Cie.
©Fabienne Rappeneau
L'avant-goût : Rencontrez
Caroline Ducey et sa vision du spectacle en texte ou en vidéo.

SPECTACLE : 21H / SALLE DES FÊTES
ROLLIN EN ROUE LIBRE
FRANÇOIS ROLLIN / 1H05

Une plume au service de la dérision, un goût immodéré pour l’absurde, François Rollin manie le mot et le verbe d’une manière inimitable. Du Professeur Rollin dans la série Palace, au Roi Loth dans Kaamelott, en passant par la co-création des Guignols de l’info et ses propres spectacles, François Rollin déploie depuis trente ans un univers où le sérieux est dérisoire, et l’inutile, nécessaire. En juillet dernier il annonçait arrêter la scène, mais pour le Festival du Mot, et notre plus grand plaisir, il remonte sur les planches. Cette fois-ci, fi de tout personnage, c’est Rollin lui-même, et en roue libre ! Un tour de braquet unique que les mots ne sont pas près d’oublier.
L'avant-goût : rappelez-vous François Rollin, gagnant du Prix Raymond Devos 2010

ANIMATION : 22H30 / CELLIER
DES MOTS AVANT LA NUIT
MIKHAÏL BOULGAKOV / LES COMÉDIENS DU FESTIVAL / 45MN

L’écriture de Mikhaïl Boulgakov est puissante, dramatique, intense. À travers des extraits de ses textes les plus connus, comme Le maître et Marguerite, carnets d’un jeune médecin, Morphine, et de sa correspondance avec le gouvernement soviétique, les comédiens du Festival vous propose une traversée de son œuvre. Une seconde partie de soirée où les mots résonnent sous la voûte céleste.
_
Avec : Jeanne Guittet, Jérémie Lebreton, Christophe Moy, Max Millet et Alexis Mavropoulo, dirigés par Valérie Furiosi.
L'avant-goût : apprenez-en plus sur Mikhaïl Boulgakov avec cette émission de France Culture.


Festival du mot sur Facebook