Le Jeudi

Télécharger la journée en un clin d'oeil

ANIMATION : 9h / CELLIER
P’TIT DÉJ’ DE MOTS 
LES COMÉDIENS DU FESTIVAL / 1h

Pour commencer la journée tout en mots, rien de mieux qu’un P’tit déj’ de Mots ! Lectures sur tartines, textes gourmands, joyeuses déclamations au thé ou au café : ici le mots fusent et les croissants croustillent. Mots et petit déjeuner offerts par le Festival, à déguster avec la bouche et les oreilles. Tout au long de la semaine, des textes inspirés par Voyelles d’Arthur Rimbaud ; ce matin « A noir ».
_
Avec : Jeanne Guittet, Jérémie Lebreton, Christophe Moy, Marie Radigales, dirigés par Valérie Furiosi.

CONFÉRENCE : 11H / SALLE HAUTE DU PRIEURÉ
LES MOTS ET LES LOIS
DOMINIQUE ROUSSEAU / 1h15

« Dans la représentation commune et même savante de la loi, « la loi c’est la loi », c’est-à-dire, elle dit ce qu’elle dit et elle ne peut pas dire autre chose. Or, la loi est faite avec des mots et chacun s’accorde volontiers pour reconnaitre aux mots une insoutenable légèreté. Dès lors, comment la loi peut-elle dire ce qu’elle dit si elle le dit avec des mots qui ne disent rien ?
Chacun est saisi dans toutes les activités de sa vie par le droit, et donc par ses mots. Exemple : le premier projet de loi travail avait pour nom «projet de loi visant à instituer de nouvelles libertés et de nouvelles protections pour les entreprises et les actifs» ; dans la dernière version soumise au Parlement, les mots ont changé : le projet s'appelle désormais «avant-projet de la loi sur les nouvelles protections pour les entreprises et les salariés». « Salariés » à la place d’ « actifs », pourquoi ? Ou encore : le président de la République est, selon la constitution, « irresponsable » ; ce mot veut-il dire qu’il fait n’importe quoi ? Tant d’exemples encore où les mots de la loi ne sont pas la loi mais…des mots qui deviennent loi par la force de l’imagination et le travail de l’expérience. » Dominique Rousseau
•    Professeur de droit constitutionnel à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, et ancien membre du Conseil supérieur de la magistrature, Dominique Rousseau est co-directeur de l'École de droit de la Sorbonne et directeur de l’UMR8103 de droit comparé de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Ses recherches portent principalement sur le contentieux constitutionnel et la notion de démocratie.

ANIMATION : 12h30 / PLACE DES PÊCHEURS
J’AI DEUX MOTS À VOUS DIRE
VINCENT ROCA / 10mn

Pour Vincent Roca les mots sont un terrain de jeu et de joie. Pour cette 12ème édition, le Festival lui a proposé deux mots par jour. Deux mots inspirés par le souvenir de Raymond Devos. Une ode à l’imagination où chaque mot compte triple.
Aujourd’hui, exercices de style autour des mots  « corps » et « rêve ».
L'avant-goût : site officiel de Vincent Roca

ANIMATION : 14H
FEUILLETON : UN CŒUR SIMPLE
GUSTAVE FLAUBERT / VALÉRIE FURIOSI / CHRISTOPHE MOY / 30mn

Pour commencer l’après-midi, le festival vous propose de (ré)entendre tout au long de cette 12ème édition l’intégralité du roman de Gustave Flaubert : Un cœur simple. Un feuilleton en quatre épisodes pour suivre au fil des pages l’histoire de Félicité qui aima successivement un homme, les enfants de sa maîtresse, un neveu, un vieillard, et un perroquet.
« La vie d’un être individuel, dans l’humble sphère où existe Félicité, n’appartient pas à l’histoire, mais elle est à elle toute seule une histoire. » (extrait de Gustave Flaubert d’Albert Thibaudet, Gallimard,)

SPECTACLE : 16h / CELLIER
MOZART EN TOUTES LETTRES
WOLFGANS AMADEUS MOZART / LES COMÉDIENS DU FESTIVAL / 1h

De Mozart, chacun connaît la légende. Un génie précoce qu'un père ambitieux aurait contraint à jouer dans tous les palais d’Europe, et qui finira enterré dans une fosse commune une nuit neigeuse de l'hiver viennois. Mais l’histoire de Wolfgang Amadeus, celle qu’il a écrite au fil de centaines de lettres, la connait-on ? « Je ne peux écrire poétiquement, je ne suis pas poète. Je ne saurais manier les formules assez artistiquement pour qu'elles fassent jouer les ombres et les lumières, je ne suis pas peintre. Je ne peux non plus exprimer mes sentiments et mes pensées par des gestes et par de la pantomime, je ne suis pas danseur. Mais je le peux grâce aux sons, je suis Musikus. »
En croisant ses mots et ses notes, les comédiens du Festival vous proposent de (re)découvrir une autre facette de Mozart à travers ses correspondances.
_
Avec : Jeanne Guittet, Jérémie Lebreton, Christophe Moy, Marie Radigales, dirigés par Valérie Furiosi.

CONFÉRENCE : 18h / ÉGLISE SAINT PIERRE
QUAND « L’ÉTREINTE » devient « L’ÉTERNITÉ » : VOYAGE EN ANAGRAMMES
JACQUES PERRY-SALKOW / 1h15

L’anagramme consiste à mélanger les lettres d’un mot ou d’une expression pour former un nouveau mot, une nouvelle expression. C’est ainsi que le « monde » devient le « démon »,
« pirate » devient « patrie », et l’ « étreinte » se transforme en « éternité »…Passionné de ces jeux de langage, Jacques Perry-Salkow propose aux spectateurs  de jouer avec lui. Après que les comédiens du Festival auront offert quelques exemples de ce jeu savant dont il est le maître ès poésie (« Arlette Laguiller présidente » devient « Dieu sert l’argent ; elle, le parti » et « L’origine du monde de Gustave Courbet » se transforme en « ce vagin où goutte l’ombre d’un désir » !), chacun pourra s’exercer à cet exercice subtil qui invite à voyager dans le secret des mots.
•    Aussi bien amateur de chiffres que de lettres, Jacques Perry-Salkow est un féru de mathématiques et de musique concrète. Poète et passionné de jeux de langage, ce fan de l'Oulipo achève un roman-palindrome de 10. 000 lettres (Sorel Eros, prochainement édité).
L'avant-goût : Émission "Anagrammes à la folie" avec Jacques Perry-Salkow et Sylvain Tesson sur France Info.

SPECTACLE : 20h30 / SALLE DES FÊTES
POURQUOI ?
MICHAËL HIRSCH / IVAN CALBÉRAC / 1h10


©Cyprien Leym

Comment trouver le sens de la vie ? Pourquoi être comme tout le monde ? Pourquoi dire amen à tout alors que la société n’amène à rien ? Prétextant le parcours d’un homme qui s’interroge en permanence sur le monde, Michaël Hirsch nous entraîne dans son univers insolite où le sens de l’absurde et la dérision côtoient fine plume et poésie.
« Un spectacle poétique et impertinent fait de rimes, de jeux de mots et de calembours. Il y a du Devos dans la plume de ce jeune humoriste et on se prend à réellement écouter le texte pour ne pas en perdre une miette. C'est fin, c'est drôle, c'est intelligent. Et ça fait du bien ! » (Télérama)
_
De et avec : Michaël Hirsch. Mise en scène : Ivan Calbérac.
L'avant-goût : L'extrait de son spectacle Pourquoi ?

SPECTACLE : 21h / SALLE HAUTE DU PRIEURÉ
LE TOUR DE VALSE
RUBEN PELLEJERO / DENIS LAPIÉRE / TONY CANTON / JEAN-PIERRE CAPOROSSI / 1h15


©AthosProductions

Spectacle à lire, concert à voir, bande dessinée à écouter… Le Tour de Valse est tout cela à la fois. Mais c’est au départ le récit poignant du destin brisé d’une famille ordinaire dans l’URSS d’après-guerre, magnifiquement dessiné et scénarisé par Denis Lapière et Ruben Pelejero. C’est ensuite le langage musical de Tony Canton et Jean-Pierre Caporossi qui s’emparent de cette bande-dessinée, et ajoutent leurs notes aux images projetées sur grand écran.
Le Tour de Valse devient alors un spectacle inclassable, sensible, riche en couleurs et en sonorité. Un spectacle où les mots, les images, les notes s’unissent et se mêlent en un seul langage, celui de l’humanité. « Laissez-vous emporter par Le tour de Valse » (Le Parisien)
_
Dessins, scénario : Ruben Pellejero, Denis Lapière, © Éditions Dupuis - Collection Aire Libre. Direction artistique : Tony canton. Composition et arrangements : Tony Canton, Jean-Pierre Caporossi. Violon, sample, clarinette : Tony Canton. Piano, claviers, machines : Jean-Pierre Caporossi ou Christophe Waldner. Voix off : Iryna Vayda. Réalisation vidéo : Christophe Fayard. Sonorisation et projection : Richard Benetrix. Création lumière : Eric Lombral. Régie lumière : Manuel Privet ou Benoît Fenayon. Décor : Joanne Milanese. Régie général et diffusion : Jean Sébastien Esnault. Production : Athos Productions.
L'avant-goût : Teaser du spectacle


Festival du mot sur Facebook