Le Jeudi

Toutes les informations pratiques et billetterie à retrouver ici 

ANIMATION : 9H / CELLIER
P’TIT DÉJ’ DE MOTS 
LES COMÉDIENS DU FESTIVAL / 1H

Au P’tit déj’ de Mots les croissants fusent et les textes croustillent, les mots se tartinent et les lectures sont gourmandes. Tous les matins, accompagné de thé, café et viennoiseries offerts par le Festival, un menu unique et différent élaboré à partir du thème des monstres, sacrés ou non. Un petit déjeuner joyeux, à déguster par les oreilles !
_
Avec : Jeanne Guittet, Jérémie Lebreton, Christophe Moy, et en alternance Max Millet et Alexis Mavropoulo, dirigés par Valérie Furiosi.

CONFÉRENCE : 10H30 / SALLE HAUTE DU PRIEURE
LA POÉSIE EST LA VOIX DES ABSENTS
HALA MOHAMMAD / 1H15

Face à la barbarie, aux armes, au sang, Hala Mohammad répond par la poésie. Libre et indépendante elle pense le poème : « comme le fruit d’un moment de fragilité, déclenché par une étincelle de beauté qui pousse à la fois à l’écoute du monde et à la découverte de soi. Il peut être muri durant des années, mais finit toujours par résulter d’une conscience poignante, aboutissant à un texte dans lequel pas une virgule ne saurait être modifié. ». Pour le Festival elle fait résonner la poésie syrienne, autant dans sa beauté que dans son combat.
Une rencontre poétique où les mots se battent pour leur liberté et celle des hommes.

_

Hala Mohammad vit en France depuis 2011. Elle a effectué des études de cinéma à l’université Paris VIII et a travaillé dans le milieu du cinéma syrien. Elle a réalisé des documentaires, dont le très remarqué
Voyage dans la mémoire (2006). Mais elle est aussi, et avant tout, connue en tant que poétesse. Chroniqueuse, elle contribue régulièrement aux pages culturelles de divers journaux arabes. Parmi ses derniers recueils de poésie : Le papillon a dit  (Ryad el-Rayyes, 2013) consacré à la révolution syrienne, Prête-moi une fenêtre (Édition Doucey, 2017). Secrétaire générale de l’association Norias, dont la mission est de promouvoir les échanges culturels entre la Syrie et l’Europe, elle a créé le ciné-club syrien qui projette tous les mois un film syrien d’hier ou d’aujourd’hui au cinéma l’Accatone à Paris. Elle anime régulièrement des rencontres poétiques dans « Carte blanche à la poétesse Hala Mohamad » à l’Institut des Cultures de l’Islam.
→ À l'issue de sa conférence, Hala Mohammad signera ses ouvrages à la librairie du Festival.

ANIMATION : 12H30 / PLACE DES PÊCHEURS
ROCA TOUJOURS !
VINCENT ROCA / 10mn

Vincent Roca n’a de cesse de jouer avec les mots. Pour notre plus grande joie ! Pour le cinquantenaire de Mai 68, Vincent Roca colle à l’affiche : aujourd'hui, il détricote un mot inspiré par la programmation du Festival. Mot d’ordre du jour : « RÉVOLTE » !
L''avant-goût : Site officiel de Vincent Roca.


ANIMATION :
14H00 / CELLIER
LE FEUILLETON DU FESTIVAL :
LE POIDS DES SECRETS, LIVRE I : TSUBAKI
AKI SHIMAZAKI / VALÉRIE FURIOSI / CHRISTOPHE MOY / 30mn

Dans une lettre laissée à sa fille après sa mort, Yukiko révèle la vérité sur son existence et le terrible secret de famille qui l’a poussé à commettre l’irréparable…Tout au long de cette 14ème édition, le Festival vous propose d’entendre Tsubaki, premier livre de la pentalogie du Poids des secrets, et de découvrir la sobriété et la puissance de l’écriture de son auteure montréalaise, Aki Shimazaki. Un feuilleton où chaque épisode noue un peu plus le destin d’une famille.
_
Texte : Aki Shimazaki. Lecture : Valérie Furiosi. Musique : Christophe Moy.
L'avant-goût : Pour avoir un aperçu du livre, un blog qui donne un avis sur la pentalogie. 

SPECTACLE : 15H30 / SALLE CAPITULAIRE
TU DEVRAIS VENIR PLUS SOUVENT
PHILIPPE MINYANA / DOMINIQUE JACQUET / JACQUES DAVID / 45mn

Une femme revient dans son village d’enfance et plonge dans un univers de voix et d’échos d’un temps révolu. Elle dit les repas qui s’éternisent, le temps qui s’étire, la torpeur, et la mère qui… C’est une femme qui parle. Se parle, nous parle. En se prêtant aux mots de Philippe Minyana, Dominique Jacquet livre le récit de cette femme, avec l’intensité et le réalisme de ces voix qui composent nos souvenirs. Elle nous entraîne pour quelques instants dans le jardin de ceux qui nous aiment…Un spectacle où les mots nous transportent jusqu’à nous-mêmes.
_
Texte : Philippe Minyana. Mise en scène : Jacques David. Jeu : Dominique Jacquet. Espace sonore : Christophe Séchet. Production : Théâtre de l’Erre.

L'avant-goût
: Pour vous faire une idée, laissez Philippe Minyana vous expliquer. Découvrez également l'univers du Théâtre de l'Erre


CONFÉRENCE :
18H00 / ÉGLISE SAINT-PIERRE
VIEILLESSE : LA RÉALITÉ DES MOTS
ALAIN JEAN / DIDIER MARTZ / 1H15

Aidants, bientraitance, bien vieillir, maintien à domicile,… Quelles réalités se cachent derrière ces mots ? Quand on parle de la vieillesse, souvent les mots ne nomment pas les choses, comme pour les éviter. Le gériatre Alain Jean avec le philosophe et essayiste Didier Martz, décortiquent les mots de la vieillesse. Ils les passent à la moulinette de la réalité et, avec une malicieuse impertinence, leurs redonnent tous leurs sens. Une conférence où les mots de la vieillesse parlent au présent.
_

Alain Jean est médecin, gériatre. Il a notamment travaillé sur la détérioration cognitive chez les personnes âgées. Il a publié
La vieillesse n’est pas une maladie aux éditions Albin Michel. Il est membre de l’association EHPAD côté/ Et pas de côté.
Didier Martz est philosophe, essayiste, conférencier, animateur de cafés philo, chroniqueur radio et auteur d’ouvrages sur la vieillesse, le handicap et la fin de vie.Tous deux font partie des auteurs du
Dictionnaire impertinent de la vieillesse, publié aux éditions Érès
L'avant-goût
: Découvrez une présentation de l'ouvrage ainsi qu'un article sur la vieillesse citant ce dictionnaire.

→ À l'issue de sa conférence, Alain Jean et Didier Martz signeront leurs ouvrages à la librairie du Festival.


ANIMATION :
18H30 / EXTÉRIEUR
COCKTAIL-MOTS
LES COMÉDIENS DU FESTIVAL / 1H

Contes, textes, amuses-bouche littéraires, c’est l’heure du Cocktail-mots !
Recette 2018 : cascade de lectures désaltérantes et festives, pour un apéro 100% mot !
_
Avec : Jeanne Guittet, Jérémie Lebreton, Christophe Moy, et en alternance Max Millet et Alexis Mavropoulo, dirigés par Valérie Furiosi.
photo ©Rui Lourenco


SPECTACLE :
20H30 / SALLE HAUTE DU PRIEURÉ
MA LANGUE MATERNELLE VA MOURIR ET J'AI DU MAL À VOUS PARLER D'AMOUR
YANNICK JAULIN / ALAIN LARRIBET / 1h10


Conteur, comédien, poète, chanteur, Yannick Jaulin est un artiste délicat aussi inclassable que singulier. Dans son nouveau spectacle, accompagné du musicien Alain Larribet, il fait des mots le sujet même de son récit : « Parler, disserter, digresser sur la langue. Parler de l’histoire du français, de sa fabrication siècle après siècle. Parler de ma langue maternelle, de l’éradication des patois. Parler de ma fascination pour le français. On a la langue bien implantée, qui nous bat dans la poitrine. Il y a urgence pour moi à parler de langue, de langues maternelles. De ce qui reste de la mienne, comme outil poétique pour musser mes yeux dans les ailleurs du monde. ». Un spectacle où la langue se conte.
_
De et par Yannick Jaulin. Accompagnement musical, composition : Alain Larribet. Production : Le Beau Monde ? Compagnie Yannick Jaulin. Coproduction : Les Treize Arches scène conventionnée de Brive ; Théâtre de Gascogne, Scène de Mont de Marsan ; Le Nombril du Monde.  Photo©Titouan Massé
L'avant-goût : Pour vous faire une idée, laissez Yannick Jaulin vous expliquer.







Festival du mot sur Facebook