Le Dimanche

Télécharger la journée en un clin d’œil

ANIMATION : 9h / CELLIER
P’TIT DÉJ’ DE MOTS
LES COMÉDIENS DU FESTIVAL/ 1h

Pour commencer la journée tout en mots, rien de mieux qu’un P’tit déj’ de Mots ! Lectures sur tartines, textes gourmands, joyeuses déclamations au thé ou au café : ici le mots fusent et les croissants croustillent. Mots et petit déjeuner offert par le Festival, à déguster avec la bouche et les oreilles.
Pour clore cette semaine de textes inspirés par Voyelles d’Arthur Rimbaud ; ce matin « U vert » et « O bleu ».
_
Avec : Jeanne Guittet, Jérémie Lebreton, Christophe Moy, Marie Radigales, dirigés par Valérie Furiosi.

CONFÉRENCE : 10h30 / SALLE HAUTE DU PRIEURÉ
OUGARIT EN SYRIE : LA VILLE DES ÉCRITURES
FRANÇOISE ERNST-PRADAL/ BERNARD GEYER / VALÉRIE MATOÏAN / MICHEL AL-MAQDISSI / 1h15


©Mission de Ras Shamra - abécédaire

Sur la côte de Syrie, les archéologues ont révélé les vestiges d’une civilisation, dite « ougaritique », qui fleurit vers 1300-1200 avant notre ère. Des restes de demeures, de temples, des milliers d’objets quotidiens ou d’artisanats de luxe, de textes, témoignent du cadre de vie et des activités de cette riche cité cosmopolite. Mais Ougarit est aussi « la ville des écritures» : huit langues, cinq systèmes d’écritures dont le premier alphabet complet, certains des plus anciens textes littéraires de l’humanité.
Quatre chercheurs spécialiste du Proche-Orient nous ouvrent les portes de cet inestimable retour aux sources du mot.
•    Françoise ERNST-PRADAL : Docteur en Philologie, Histoire des Religions et Anthropologie religieuse du Proche-Orient ancien. Chercheur rattaché Paris IV-Sorbonne – C.N.R.S. Épigraphiste à la Mission franco-syrienne à Ougarit.
•    Bernard GEYER : Directeur de recherche au C.N.R.S – Université Lyon 2. Géographe dans plusieurs pays du Proche-Orient, dont la Syrie. À Ougarit, il travaille sur la campagne du royaume, les ressources en eau de la cité, les aménagements hydro-agricoles et les installations portuaires.
•    Valérie MATOÏAN : Chercheur au C.N.R.S. – Université Lyon 2. Directrice française de la Mission archéologique syro-française de Ras Shamra – Ougarit (Syrie). Archéologue et historienne de l’art, spécialiste des civilisations du Proche-Orient  ancien. Chargée de cours à l’École du Louvre.
•    Michel AL-MAQDISSI : Chercheur au Musée du Louvre. Ancien directeur du Service des Fouilles et des Études Archéologiques à la Direction Générale des Antiquités et des Musées de Syrie. Archéologue, spécialiste de l’âge du Bronze en Syrie et de l’époque préclassique au Levant. Chargé de cours à l’Université Saint-Joseph et à la Sorbonne – Abu Dhabi.

ANIMATION : 10H / ACCUEIL DU FESTIVAL
LES MOTS DU PATRIMOINE
LUC JOLIVEL / 1h

Foisonnant de mots pendant le Festival, le Prieuré, tel que vous le voyez aujourd’hui, est le fruit d’une histoire de dix siècles. Coordinateur de sa restauration depuis le début de années 2000, et directeur de la Cité du Mot, Luc Jolivel est votre guide le temps d’une passionnante visite. Une histoire du patrimoine tout en mots.
Inscription obligatoire à l'accueil du Festival à partir du 26 mai.
 

SPECTACLE : 11h / CELLIER
MARCELLIN CAILLOU
SEMPÉ / LES ATELIERS DU CAPRICORNE / 45mn

Marcellin Caillou aurait pu être un enfant très heureux comme beaucoup d'autres enfants. Malheureusement, il était affligé d'une maladie bizarre : il rougissait sans aucune raison et au moment où il s'y attendait le moins... Un jour qu'il rentrait chez lui, il entendit dans l'escalier un bruit d'éternuement. C'était René Rateau, son nouveau voisin. Il était affligé d'une maladie curieuse : il éternuait souvent, sans jamais avoir été enrhumé...
De cette histoire tirée du livre de Sempé, les Ateliers du Capricorne ont créé un spectacle sur l’amitié qui va ravir petits et grands. Entre théâtre de papier, ombre portée, vidéo et musique, ce Marcellin Caillou sort de la page, et les mots et dessins de Sempé prennent vie. À rougir de plaisir !
_
D’après Marcellin Caillou, de Jean-Jacques Sempé. Jeu : Fabrice Roumier, Céline Porteneuve. Univers sonore, projections, technique : Pierre-Marie Trilloux. Scénographie : Yolande Barakrok. Regard extérieur : Marielle Coubaillon. Marionnettes et décors : Marie Jouglet, Denis Charlemagne, Jean Stratonovitch. Lumières : François Blondel. Avec le soutien financier de : Ministère de la culture/DRAC Auvergne, Conseil régional d’Auvergne, Conseil départemental du Puy-de-Dôme, Ville de Clermont-Ferrand, Ville de Blanzat, Cour des 3 Coquins/Clermont-Ferrand, Le Transfo – Agence Art et Culture en Auvergne. Sans oublier les nombreux donateurs via la plateforme collaborative Ulule.
L'avant-goût : Le teaser du spectacle

SPECTACLE : 11h / SALLE CAPITULAIRE
PESSOA, VOYAGES DE L’INSOMNIAQUE
FERNANDO PESSOA / TERESA RITA LOPEZ / LAETITIA LAMBERT / 1h25

À la mort de Fernando Pessoa, plus de 27 500 de ses manuscrits sont découverts, enfouis dans une malle. De cette œuvre foisonnante, Teresa Rita Lopes a extrait une proposition inédite réunissant la parole et la pensée de plusieurs figures inventées par ce génie portugais. Pessoa, voyages de l’insomniaque est une traversée, une plongée organique dans l’univers du poète et philosophe. Olivier Broda y incarne un homme qui, l’espace d’une nuit d’insomnie, s’adresse à lui-même, questionne l’existence, laisse sa pensée vagabonder d’une rive à l’autre, et les mots naviguer entre ironie et saudade.
« Par la voix grave et vibrante d’olivier Broda, les paroles de Pessoa nous arrivent extraordinairement concrètes. Une croisière dans la mer de Pessoa, onirique et sensuelle, renversante. » (Évelyne Trân, Le Monde)
_
Textes : Fernando Pessoa. Avec : Olivier Broda. Mise en scène et vidéo : Laëtitia Lambert. Avec la complicité artistique de Teresa Demarcy-Motta. Traduction et adaptation : Teresa Rita Lopes. Scénographie : Noëlle Ginefri. Costumes : Aurore Popineau. Création lumière : Gilles Gaudet. Musique : Ivan Paulik. Coréalisation Les déchargeurs / Théâtre du temps pluriel, en accord avec Zone sensible. Avec le soutien de la Ville de Nevers.
L'avant-goût : Le teaser du spectacle

ANIMATION : 12h30 / PLACE DES PÊCHEURS
J’AI DEUX MOTS À VOUS DIRE
VINCENT ROCA / 10mn

Pour Vincent Roca les mots sont un terrain de jeu et de joie. Pour cette 12ème édition, le Festival lui a proposé deux mots par jour. Deux mots inspirés par le souvenir de Raymond Devos. Une ode à l’imagination où chaque mot compte triple.
Aujourd’hui, exercices de style autour des mots  « rire » et « bouffon ».
L'avant-goût : site officiel de Vincent Roca

CONFÉRENCE : 13h30 / SALLE HAUTE
EUX ET NOUS, NOUS ET EUX
COMMENT (MIEUX) VIVRE ENSEMBLE ?
ROLAND CAYROL / JEAN LOUIS MALYS

Vivre ensemble ? La locution est utilisée régulièrement. Souvent à toutes les sauces ! On y joint le plus souvent des vocables (Etat républicain, intérêt général, morale civique, laïcité, etc.) qui se rapportent au même socle de croyances sur lequel s’appuie la démocratie. Mais, face à ces mots, pointe une société exposée à la mondialisation économique, culturelle, médiatique et géostratégique et confrontée à des dangers de tous ordres. Une société qui oublie de voir à quel point nos cultures respectives ont été fertilisées, enrichies, fécondées par les autres. Une société où se renforce l’individualisme et où s’affaiblit le lien social. Face à ce constat,  comment accepter l'autre dans sa différence, tout en percevant à quel point il me ressemble ? Comment penser autrement le « nous » et le « eux » ? Comment retrouver ou reconstruire un minimum de convictions collectives fédératrices ? Comment manifester une claire volonté de… vivre ensemble, grâce à une éthique de la compréhension ?
Pour répondre à cette problématique, seront réunis autour de Roland Cayrol :
•    Roland CAYROL: Diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris et de l'Université de Paris, Roland CAYROL est directeur de recherche FNSP au Centre de recherches politiques de Sciences Po (Cevipof). Ancien directeur de l'institut de sondages CSA, il commente régulièrement l’actualité dans différents médias audio-visuels et notamment dans l'émission C dans l'air sur France 5. Ses travaux portent sur les médias et leur influence politique, les structures de l'opinion publique et les comportements politiques comparés, en France et en Europe. Il a publié en 2012 «Tenez enfin vos promesses ! Essai sur les pathologies politiques françaises (Fayard)
•    Jean-Louis MALYS : ouvrier sidérurgiste chez Usinor à 18 ans, Jean-Louis malys est aujourd’hui secrétaire national de la CFDT. Investi dans la lutte contre les discriminations, il assure depuis l’an dernier la présidence de l’ARRCO (organisme de retraite complémentaire)
•    P. BERNARD BOURDIN : dominicain, docteur en théologie et histoire des religions, Bernard Bourdin est Professeur de Philosophie et d’histoire politique à la Faculté de Sciences Sociales Economiques (FASSE) de l’Institut Catholique de Paris.
•    Anne MUXEL : Anne Muxel est docteure en sociologie et directrice de recherches CNRS au Centre de recherches politiques de Sciences Po. Ses travaux s’attachent à la compréhension des formes du lien des individus à la politique : nouvelles formes d’expression et de participation politique, analyse du comportement électoral, significations de l’abstention. Elle a conduit de nombreuses recherches sur le rapport des jeunes à la politique.
•    Rachid BENZINE : Islamologue, chercheur, enseignant (à l’Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence, à la faculté catholique belge de Louvain la Neuve et à l’Institut de théologie protestante de Paris), Rachid Benzine a lançé en 1997 avec le père Christian Delorme, le dialogue islamo-catholique aux Minguettes, dans la banlieue de Lyon. Figure de proue de l'Islam libéral francophone, il a publié au Seuil Le Coran expliqué aux jeunes. En mars 2016, est sorti chez Bayard La République, l'Église et l'Islam: une révolution française rédigé avec Christian Delorme.
•    Yann BOISSIÉRE : Rabbin au MJLF (Mouvement Juif Libéral de France), Yann Boissière enseigne au Centre Communautaire de Paris, et intervient régulièrement dans de nombreuses institutions ou dans les médias. Ses sujets de prédilection le portent à commenter les enjeux sociétaux de l’actualité. Il a animé en mars dernier « Les Voix de la paix », journée inter-convictionnelle réunissant toutes les religions et des voix non-religieuses à l’hôtel de ville de Paris.

ANIMATION : 14H
FEUILLETON : UN CŒUR SIMPLE
GUSTAVE FLAUBERT / VALÉRIE FURIOSI / CHRISTOPHE MOY / 30mn

Pour commencer l’après-midi, le festival vous propose de (ré)entendre tout au long de cette 12ème édition l’intégralité du roman de Gustave Flaubert : Un cœur simple. Un feuilleton en quatre épisodes pour suivre au fil des pages l’histoire de Félicité qui aima successivement un homme, les enfants de sa maîtresse, un neveu, un vieillard, et un perroquet.
« En fermant le livre, nous gardons l’impression que l’existence d’un Flaubert et d’une Félicité se confonde à peu près dans la même image composite. » (extrait de Gustave Flaubert d’Albert Thibaudet, Gallimard,)

CONFÉRENCE : 14h / CELLIER
VOUS AVEZ DIT MÉMOIRE ?
BERNARD CROISILE / 1h15

De la mémoire, nous ne voyons souvent que les défaillances : apprentissage difficile, oublis, infidélités, impressions de « déjà vu, déjà vécu ». Mais à quoi sert réellement la mémoire ? Ne s’intéresse-t-elle qu’au passé ? Partant du constat que « la mémoire n’est pas « accro » à la vérité, qu’elle est fluide et reconstructive, et qu’elle n’essaye pas d’être exacte, mais précise », le neurologue Bernard Croisile nous guide à travers ses méandres pour mieux nous en dévoiler ses secrets. Une conférence à ne pas oublier.
    Docteur en neurosciences, Bernard Croisile est Chef du Service de Neuropsychologie de l’Hôpital Neurologique de Lyon. Membre de conseil scientifique de l’association France Alzheimer Rhône, il enseigne à l’université de Lyon
L'avant-goût : Interview de Bernard Croisile sur France Inter 


SPECTACLE : 15h30 / SALLE DES FÊTES
ITALIE - BRÉSIL 3 À 2
DAVIDE ENIA / COMPAGNIE TANDAIM / 1h10


© J. Cousinet

Le 5 juillet 1982, l’Italie et le Brésil s’affrontaient au cours d’un mémorable match de football à l’occasion de la coupe du monde. L’écrivain italien Davide Enia, enfant à l’époque,  replonge dans ces quatre-vingt-dix minutes haletantes passées en compagnie de sa famille, voisins et amis, tous réunis autour du téléviseur couleur acheté pour l’occasion. Tel un athlète du verbe, le comédien Solal Bouloudine les incarne tous. Dribblant avec les mots, il est accompagné du musicien Marc Montera. De reprises de volées en accélérations, ils nous font (re)vivre cette truculente épopée.
Un spectacle pour tout le monde, même pour les adeptes du ballon rond !
« On est tenus en haleine devant l’insoutenable suspense, devant ce match qui se rejoue là, sous nos yeux, juste avec des mots. » (Marie-José Sirach, l’Humanité)
_
Textes : Davide Enia. Traduction : Olivier Favier. Mise en scène : Alexandra Tobelaim. Jeu : Solal Bouloudine. Musique : Jean-Marc Montera. Scénographie : Alexandra Tobelaim, Olivier Thomas. Lumière : Yann Loric. Production : Compagnie Tandaim. Coproduction : Compagnie Chatôt-Voyoucas / Théâtre Gyptis. Avec le soutien de Montevidéo, Actoral, le GRIM. La compagnie Tandaim est conventionnée par la Ville de Cannes.
L'avant-goût : Le teaser du spectacle

SPECTACLE : 17h30 / REMPARTS : TOUR DE CUFFY
LE MOT DE LA FIN : SUSPEND’S (POÈME AÉRIEN)
COMPAGNIE IN-SENSO / 25mn


© In.SENSO

Jetées dans le vide, défiant la pesanteur, insaisissables comme la musique, elles dansent. Suspend’s est un dialogue entre les corps qui dansent et le mur, scène verticale. Dans ce jeu d’apesanteur, renversant la perception, les mouvements sont empreints de douceur, de fluidité, d’une amplitude incomparable. Pour clore cette 12ème édition, les mots laissent place à une poésie visuelle, tout en légèreté, où les corps se jouent de la gravité.
_
Chorégraphie : Odile Gheysens, Éric Lecomte. Danseuses : Odile Gheysens, Marianne Etelage, Technique : Thomas Bérard.. Coproductions : In-SENSO, Compagnie 9.81, ACT lighting design
L'avant-goût : Extraits et vidéos des créations 





Festival du mot sur Facebook